A Saint Pierre, la société protectrice des animaux s’est doté du plus gros chenil de l’ile...

Avec plus de 150 m2 de locaux habitables, 22 box à chiens, 3 locaux de chatterie, 2 cours de promenade de 2000m2 et un accès à la mer pour les promenades en laisse, on peut y accueillir confortablement 66 chiens et 36 chats. Jean Michel Merlo, son président bénévole, nous raconte cette aventure :

« En effet, en 2012 nous inaugurions les nouveaux locaux de la SPA baptisés « CHANCE » en mémoire d’une chienne-appât pour la pèche au requin qui avait été sauvée par l’association puis adoptée par le chanteur Dave.

Il faut savoir que la destinée de la SPA Sud est étroitement liée depuis ses débuts à notre sénateur maire Michel Fontaine et Monique, sa mère à qui je tiens à rendre un vibrant hommage. Celle-ci était présidente d’honneur, à laquelle devrait succéder son fils en raison d’un investissement de toujours en faveur des animaux.

Dès ses jeunes années le maire actuel de Saint Pierre avait pris pour habitude d’accompagner sa mère jusque dans les décharges de la ville pour y nourrir les chiens abandonnés. On raconte que c’est en leur construisant des abris de fortune qu’il lui avait fait la promesse de leur offrir un jour un refuge digne de ce nom.

A l’origine de la SPA Sud, nous étions basés au Tampon où nous partagions nos locaux avec les rats. Nous avons ensuite déménagé à l’Oasis, à côté de la Pointe du Diable, ou Mr et Mme Fontaine avaient mis à notre disposition une vieille bâtisse familiale. Quand il est devenu maire il a fait construire ce bâtiment sur le chemin Charette symétriquement à la fourrière.

Nous y sommes logés par la CIVIS en échange de quoi nous prenons tous nos animaux à la fourrière voisine. Nous parvenons à sauver 400 chiens et 200 chats par an. La sélection se fait sur l’aspect physique, la jeunesse et le caractère. Dans l’ensemble on peut dire que ce sont vraiment de bons animaux de compagnie à qui on donne une deuxième chance.

D’un autre coté ce sont quelques 8500 chiens (dont 2000 sur la CIVIS) et 2900 chats errants par an qui sont ramassés sur les voies publique de l’ile. Ils sont malheureusement euthanasiés au bout de 5 jours si les propriétaires ne se manifestent pas. Notre objectif est d’en sauver le plus possible et nous militons activement pour la stérilisation, l’identification et la non-errance !

Les campagnes de stérilisation sont gérées par les mairies et gratuite pour les personnes non imposables. Nous avons une convention avec le tribunal de Saint Pierre pour les travaux d’intérêt général, avec le département pour « l’académie des dalons » qui remet le pied à l’étrier à des jeunes en rupture scolaire et professionnelle. Même démarche avec la Région et « l’école de la 2ième chance », les structures accueillants de jeunes handicapés comme Le Père Favron et le foyer départemental de l’enfance de Terre Rouge.

L’abandon, l’errance, la maltraitance et les cruautés envers les animaux sont quelquefois lié à un problème d’éducation. C’est pourquoi nous faisons régulièrement des opérations de sensibilisation et particulièrement avec les enfants qui sont notre meilleur espoir pour changer les choses.

 

Plus d'informations sur: www.spasud.re ou sur https://fr-fr.facebook.com/SPADuSudDeLaReunion 

Aller au haut