La Réserve Marine fête ses dix ans au service de la préservation et de la valorisation du patrimoine marin de La Réunion...

Par delà la polémique suscitée par une actualité malheureusement dramatique, le Journal Citoyen a choisi de revenir sur les nombreuses activités conduites par cet organisme.

Karine Pothin, la directrice, et son équipe de 12 membres sont sur tous les fronts pour protéger le milieu marin : « Nous avons en gestion la conservation et la préservation de 80% des récifs coralliens de l’île. Mais nous ne préservons pas uniquement le récif sur le périmètre littoral : nous avons aussi d’autres écosystèmes comme des falaises rocheuses, des fonds sableux, des herbiers dans le lagon ».

Ces différents espaces constituent la Réserve marine de La Réunion qui s’étire de l’Ouest au Sud-Ouest, du Cap Lahoussaye jusqu’à l’Étang-Salé ; en largeur, de la côte jusqu’à une profondeur de 50 m au-delà de la barrière de corail. Cette vaste surface de 3500 ha représente un extraordinaire patrimoine naturel, objet d’attention soutenue pour le maintien de son équilibre.

LA MÉCANIQUE DE LA MER

« Il faut savoir une chose à propos d’une aire protégée, c’est qu’il faut du temps pour en voir les effets », précise Karine. Aujourd’hui, la patience commence à porter ses fruits, puisque le récent bilan de santé de la Réserve a permis de recenser plus de 3500 espèces.

Il faut dire que la mécanique naturelle maritime est complexe. Elle dépend à la fois d’un « effet de diffusion », c’est-à-dire de l’accroissement local du nombre d’espèces à partir des zones sanctuaires vers d’autres zones de l’ile, et de la « connectivité entre les espèces » qui concerne les migrations loin au large des poissons et larves de coraux. Ajoutons à cette mécanique interne l’action humaine et climatique sur l’environnement, et l’on comprend aisément le défi de préservation posé.

ACTION PÉDAGOGIQUE

Depuis dix ans, la Réserve marine remplit sa mission scientifique : elle a produit 10 études annuelles, a accueilli plus de 300 stagiaires, a mis en œuvre le réseau Sentinelles du Récif pour la remontée d’informations en temps réel sur l’état de santé du récif. Parallèlement, la Réserve conduit diverses actions pédagogiques : sur la décennie, elle a sensibilisé plus de 72000 personnes, par les animations nature sur la plage, les découvertes du sentier sous-marin de l’Ermitage, ou encore l’organisation de conférences, stands et formations.

Depuis 2007, la Réserve Marine a vu son statut administratif se transformer en Groupe d’Intérêt Public (GIP). Elle dispose aujourd’hui de prérogatives élargies et compte sur de nombreux partenariats qui font d’elle un outil d’aide à la décision en matière de protection environnementale côtière [voir page intérieure].

 

Plus d'informations sur: http://www.reservemarinereunion.fr

Tél: 0262 34 64 44

 

 

Aller au haut