Je me demande très honnêtement s’il est possible d’être sur le territoire Réunionnais en été et ne pas envisager d’aller

« Bat’ Carré » du côté de Cilaos à la première occasion ?!? Même si vous avez atterri hier sur l’île, vous savez que c’est un site incontournable, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et ça serait un crime de ne pas y aller. Si vous habitez la Réunion, vous avez sans doute de très rafraîchissantes raisons d’y retourner... Ne serait-ce que pour confirmer la devise de la ville qui nous sert de titre aujourd’hui !

« On y revient toujours ! » Au-delà de la beauté de l’endroit et de tout ce qu’il a à offrir, Cilaos est au cœur de l’identité créole. D’un point de vue géographique déjà, la ville se trouve au milieu du cirque du même nom, lui-même situé au centre de l'île. Nous sommes également dans le sud du massif du Piton des Neiges et, malgré l’altitude, je crois que l’on peut dire que c’est une ville d’eaux à plus d’un titre.

Sur l’aspect historique, c’est un lieu emblématique des origines du peuplement de l'île. Ses premiers habitants furent les célèbres esclaves « Marrons » qui, attirés par les sources, y avaient gagné leur liberté en retournant en pleine nature. Puis ce fut les « petits blancs », pauvres et sans terres qui y développèrent une agriculture d’autosubsistance dès 1835. La première route quant à elle fut percée à même la roche de 1927 à 1932, date de son ouverture.

Depuis les principales activités sont le tourisme, la viticulture et la culture de la lentille. Sa broderie est également réputée et un très beau musée lui a été dédié. Enfin, les eaux bienfaisantes de Cilaos sont toujours grandement responsables de la popularité de l’endroit. L’eau minérale de Cilaos est la plus vendue sur l'île et des thermes y ont été aménagées il y a longtemps. Elles ont été entièrement rénovées cette année pour la plus grande joie des réunionnais et des touristes. Vous êtes d’ailleurs invités à célébrer avec eux leur trentenaire ce mois de janvier 2018 !

Un grand nombre d’activités tournent également autour de l’eau. Les plus visibles sont sans doute les bateaux électriques, kayak, pédalo et paddle sur la mare à Joncs au centre de la ville. Les aménagements, jets d’eau et éclairage ont même rendu possible des balades nocturnes « plus romantique qu’à Venise » (selon le gérant).

Cilaos est surement la place pour s’initier au canyoning ! Plusieurs parcours sont accessibles aux débutants et non moins spectaculaires pour autant. Parmi les plus connus : le canyon de Fleur Jaune avec de très beaux rappels et vues imprenables sur la ville ou le canyon de Bras Rouge, en amont de la cascade avec toboggans et sauts dans les bassins en prime.

C’est aussi le paradis des promenades et randonnée pédestres ! On vous invite cordialement dans le très bel office de tourisme de la ville, juste avant l’église Notre Dame des Neiges. On vous y informera sur le sentier des sources, les balades forestières, à la Roche Merveilleuse, l’ilet à cordes, à la cascade de Bras-Rouge, Palmiste Rouge ou la Chapelle…

En sortant par la boutique de votre office, vous tomberez sur L’archipel des métiers d’arts, inauguré en 2016 dans l’ancienne « école des sœurs ». Souvent très animé, il est dédié à la mise en valeur du patrimoine Réunionnais et regroupe une quinzaine d’artisans, ateliers et boutiques.

Vous n’êtes plus qu’à quelques pas des de l’église, des thermes, du musée de la broderie ou « Zafer Lontan », qui est aussi une galerie d’art… A vous de jouer ! Je vous parlerais bientôt en détails de ces derniers, de l’hôtellerie et de la restauration qui mérite tout un chapitre. En attendant, toutes les infos et les conseils sont surtout disponible sur place, sur PC et tablettes avec Destination Sud !

 

 Plus d'informations sur : www.sudreuniontourisme.fr ou au 0820 203 220

Aller au haut